Blog

Comment transformer un garage en atelier pour le bricolage de voiture ?

Comment transformer un garage en atelier pour le bricolage de voiture ?
5 (100%) 2 vote[s]

Un garage-atelier peut être particulièrement pratique, surtout si vous souhaitez prendre en charge certains travaux de réparation et de maintenance de votre voiture, sans devoir faire appel aux services d’un professionnel. Pour transformer efficacement l’abri de votre véhicule en un espace propice à son entretien et aux éventuels travaux d’optimisation, nous vous conseillons de suivre quelques étapes.

Transformer son garage en atelier voiture

La première étape de la transformation de votre garage en atelier consiste à définir vos besoins. Dans le cas où vous souhaitez vous adonner régulièrement à d’importants travaux sur des éléments tels que la carrosserie ou la boîte de vitesses, vous devez investir dans des outils et des appareils spécialisés de dimensions plus ou moins conséquentes et prévoir un espace adapté à leur rangement.

Par ailleurs, si vous projetez d’effectuer essentiellement des opérations de maintenance simples telles que des remplacements de bougies ou de filtres, il vous suffit de désencombrer la ou les principales zones d’intervention et de réserver un espace de superficie relativement restreinte pour l’entreposage des outils.

À noter qu’un atelier destiné à la réparation et à l’entretien d’un véhicule doit accueillir un ou des équipements spécialement conçus pour stocker et protéger vos outils. Quels que soient les travaux que vous projetez de réaliser dans votre garage, vous devez investir dans une servante d’atelier pouvant accueillir des accessoires et des outils comme des jeux de clés (Allen, plates, etc.). Si vous éprouvez des difficultés à choisir la servante d’atelier la mieux adaptée à votre garage, nous vous conseillons d’accéder à un comparatif comme celui proposé sur Servante-atelier.com.

atelier maison

Le choix de votre servante doit être réalisé méticuleusement pour, d’une part, améliorer l’organisation de vos outils et, d’autre part, optimiser le confort, la circulation et l’esthétique de votre garage. Les dimensions, le nombre de tiroirs et les systèmes d’ouverture sont les premiers critères à prendre en considération lors de l’achat d’une servante.

Dans la mesure du possible, vous pouvez opter pour un meuble doté d’une serrure de sécurité et d’un dispositif anti-basculement afin d’éviter les accidents liés à la chute des outils. Outre la taille, les espaces de rangement et le système d’ouverture, évaluez la capacité de charge de la servante ainsi que la maniabilité. En fonction de vos besoins, vous pouvez choisir un modèle à roulettes ou fixe.

La servante à roulettes peut être déplacée dans différentes zones de votre atelier, mais elle a une capacité de charge plus restreinte. L’armoire à outils, quant à elle, peut accueillir du matériel de grandes dimensions et de poids conséquent, mais elle est bien moins pratique que le modèle à roulettes.

Réorganiser l’espace

Après avoir défini vos besoins et le ou les mobiliers indispensables à votre atelier, vous devez procéder à l’élaboration d’un plan d’implantation, soit vous-même soit en faisant appel à une entreprise comme TRM Garage. Effectuez tout d’abord un tri des objets présents dans votre futur atelier, afin de déterminer ceux qui peuvent être utiles et ceux qui ne devraient plus y avoir leur place. Ceci fait, évaluez avec précision la surface disponible et celle qui est dédiée à votre véhicule. À partir des données issues de cette étape, vous pouvez mettre en place un plan à main levée ou en utilisant un logiciel spécifique.

Le plan doit comprendre l’ensemble des objets que vous désirez conserver, votre voiture ou votre deux-roues et le mobilier de rangement que vous projetez d’installer. Il vous permet donc de déterminer l’emplacement des éléments intégrant votre garage pour mieux organiser les travaux nécessaires à sa transformation.

Lors de l’intégration de votre voiture dans le plan, laissez une distance de 80 cm au minimum entre le mur et la portière du conducteur et une autre de 70 cm entre votre voiture et le fond de votre garage, afin d’accéder plus aisément au mobilier de rangement.

Si vous souhaitez aménager un atelier pour l’entretien et les travaux de réparation d’une voiture et d’un deux-roues, déterminez l’emplacement des deux véhicules en fonction de leur fréquence d’utilisation. Si vous utilisez votre moto de manière occasionnelle, vous pouvez la placer au fond de votre garage tout en prévoyant, si possible, un passage pour ses éventuelles sorties. Dans le cas contraire, l’idéal est de l’installer à proximité de la porte.

Procéder aux travaux de transformation

Avant d’installer les meubles et les éléments indispensables à votre atelier, il est nécessaire de réaliser des travaux visant à créer un environnement propice aux entretiens et aux réparations.

Pour le revêtement de sol, optez pour le béton ciré, des dalles en PVC spécialement conçues pour les garages ou des carreaux en grès cérame. Il doit pouvoir résister aux impacts, aux taches graisseuses et corrosives. Dans la majorité des cas, il est préférable de prévoir une pente pour favoriser l’évacuation de l’eau durant le nettoyage de l’atelier ou celui de votre véhicule.

Dans le cas où vous prévoyez de travailler régulièrement sous le châssis de votre voiture, l’idéal serait de créer une fosse de 150 cm de hauteur et de 70 cm de largeur au niveau de son emplacement.

Concernant l’éclairage, installez des néons plats ou des spots au-dessus des zones les plus sollicitées de votre atelier : établi, servante, entrée, etc. Pour bénéficier d’une excellente visibilité et limiter vos dépenses en électricité, vous pouvez investir dans les dernières technologies en matière d’éclairage telles que les diodes électroluminescentes.

atelier moto

Si vous comptez utiliser des machines comme un tour, une pompe à vidange électrique ou une fraiseuse, nous vous conseillons d’installer une prise électrique pour chaque équipement, afin de faciliter leur manipulation et d’éviter les branchements sur multiprises ou les débranchements intempestifs.

Pour éviter les problèmes de santé liés à l’inhalation de produits toxiques, il est fortement recommandé d’installer un système de ventilation dans votre nouveau garage atelier. En outre, pour évacuer rapidement et efficacement l’air vicié pouvant stagner dans votre atelier, l’idéal est d’investir dans un ventilateur-extracteur et de prévoir un extincteur à portée de main.

Bien qu’un garage-atelier ne soit pas une pièce de vie, vous devez améliorer son confort thermique dans la mesure où vous pouvez vous adonner à des travaux de réparation en hiver ou durant les grosses vagues de chaleur des saisons estivales. Pour ce faire, n’hésitez pas à renforcer son isolation en installant des plaques de plâtre ou de laine minérale.

À titre d’information, l’isolation par l’extérieur est sans aucun doute la mieux adaptée pour gagner de l’espace dans votre atelier. Néanmoins, elle peut être compliquée à mettre en place et peut entraîner d’importantes dépenses.

Laisser un commentaire